Centre Nath Sampradaya





Selon une autre version (le Kaula-jñâna-nirnaya), Shiva dit à sa parèdre qu'il prit lui-même la forme d'un pêcheur héroïque pour lutter avec un énorme poisson qui avait avalé le Kula-âgama, le canon sacré des Kaula, à Chandra-dvîpa, l'île de la lune, près de Kâmarûpa (Bengale de l'Ouest). S'incarnant comme Matsyendra, il entra dans l'océan, saisit le poisson, fendit son ventre et récupéra le texte sacré. "Bien que Seigneur des brahmanes, j'ai agi en pêcheur. Ce Matsyendra-nâtha, puisqu'il a mis à mort le poisson, est appelé Matsya-ghna, le "tueur de poisson".

Tuer, immobiliser, maîtriser étant synonymes dans le langage hermétique yoguique, et l'esprit, si vif et agile qu'il est extrêmement difficile à capturer, étant couramment symbolisé par un poisson, faire de Matsyendra un pêcheur, un dépeceur de poissons, ne se réfère pas à son origine sociale, mais à son activité yoguique de 
mano-nâsha, "mise à mort de l'esprit".

Matsyendra-nâtha est le fondateur de la voie Yoginî-Kaula en Assam et au Bengale, et le maître de Goraksha-nâtha.

Il y a différentes variantes de son nom, Macchendra-nâtha, Macchindra-pâda, Machanda-vibhu, Matsyodara, Mîna-nâtha ou Mîna-pâda. Au Népal, il est identifié au Bodhisattva Avalokiteshvara vers le VIIe siècle. 

Il a composé le 
Kaula-jñâna-nirnaya: "détermination de la connaissance des Kaulas", l'Akulavîra-tantra,  le Kulânanda-tantra,  les Jñâna-kârikâ, la Kâmâkhyâ-guhya-siddhi, l'Akulâgama-mahâtantra, et la Matsyendra-samhitâ.

Shri Matsyendra-nâtha


Matsendra


Selon les mythes fondateurs, la révélation secrète que le la Divinité, le Dieu Shiva, Âdinâtha, dispense à son épouse la Déesse Pârvatî, dans la solitude d'une île au milieu de  l'océan, aurait été entendue par un poisson (matsya) qui s'était caché là pour écouter. 

Dépouillé par la puissance de cette révélation de sa forme de poisson, et recevant la grâce et la bénédiction de Shiva, il devint Matsyendra, le "Seigneur du poisson", le premier des Nâtha-siddhas.